Créer ou racheter une entreprise à deux est plus rassurant. On se sent moins seul à porter le risque. Oui mais…quid lorsqu’un des deux associés doit s’absenter pour des raisons personnelles pendant plusieurs semaines sinon mois (congé maternité, maladie,…)?

Dans ces cas là, le dirigeant associé qui reste doit faire face tout seul à des questions telles que la gestion du personnel, la mise en place de la stratégie commerciale…

Il ne peut pas toujours attendre que son associé revienne au risque de rater des opportunités importantes de développement pour l’entreprise.
Ces événements personnels qui viennent bousculer la vie de l’entreprise sont autant de virages qu’il faut bien négocier.

Pouvoir échanger avec un consultant extérieur permet bien souvent de mieux appréhender cette période un peu compliquée.

Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *